Ateliers2020/Présentation Fediverse

De Breizh-Entropy
Aller à : navigation, rechercher

Fediverse 2020-11-18


Les Fediverse(s), c'est quoi ?

Ensemble de logiciels qui communiquent de manière compatible; communiquer textes (activitystreams 1), puis audio, vidéo, petits posts, articles, événements (activitystream 2)...

Essentiellement du blogging.

Possibilité de lier différents services, ex: peertube dans un flux mastodon ou pleroma; intégration qui varie: miniature, lien vers la vidéo peertube ou vers un .mp4...

Historique / Horizon

Réseau datant de 2006 (comtemporain d'identi.ca)

Standard démarré 2011 (avec activystreams)

2018/2019 standard OK

vagues d'utilisateur Mastodon en 2017

gnu.social: le plus gros logiciel du fediverse jusqu'à Mastodon (2017); faiblement maintenu en 2020, ~70 instances; difficile à modifier;

Aujourd'hui : des migrations de gnu.social -> pleroma et gnu.social -> mastodon (avec ou sans conservation de l'historique); https://fediverse.network/ 2500 instances Mastodon; 700 instances Pleroma https://pleroma.social/ ; des instances PeerTube (framasoft: FramaTube) ; FramaPiaf (1 grosse instance mastodon de framasoft); grosses instances au Japon;

Misskey (logiciel alternatif) https://misskey.io/ ; Misskey is an open-source software developed by syuilo since 2014; a fait une extension pour réagir avec des emoji, qui a finalement été remaniée / standardisé par le projet Pleroma; maintenant interoperable; https://github.com/syuilo/misskey

friendi.ca - gère beaucoup de protocoles ex: diaspora (qui ne gère pas activypub) + réseaux fediverse + RSS; permet de cross-poster

mobilizon.org : pour les événements


Problèmes généraux (sur Twitter et sur le Fediverse)

  • Difficulter d'identifier les "vrais" personnes et pas les fake/parodies


Pros/Cons des Fediverses

Avantages:

  • On contrôle son propre réseau (résistance à la censure)
    • Ses propres règles, lois locales (ex: françaises)
      • Quelle loi s'applique ? On est considéré comme hébergeur, pour individu ? Zone grise...
    • Plusieurs milliers d'instance, il y a des problèmes de centralisation mais on est loin du niveau d'un Twitter

Inconvénients:

  • Fédéré par nature: pour identifier un compte pas juste un nickname, il faut aussi l'hébergement; Pleroma sait faire de la complétion
  • De grosses instances qui peuvent bloquer d'autres instances (ex: filtre contre le racisme); shitposter.club apparemment bon exemple de blocage
  • Pas démocratique ? Les admins des instances ont du pouvoir sur les utilisateurs, sans réel contre-pouvoir
    • Difficulté de communication entre admins d'instances
    • Se faire bloquer c'est facile, se faire débloquer c'est beaucoup plus dur


Risque d'ostracisation des réseaux alternatifs à Facebook+Twitter (qui seraient "de confiance") ?

Pas ouvertement pour les gouvernements.
Petits incidents avec Apple/Google via les stores (ex: suppressions des stores, restrictions aux mineurs parce que chat...)

Applications clientes

Le reste

Fonctionnalités

Contenu, on peut suivre :

  • Personnes
  • Hashtags
  • Groupes, 2 modèles
    • tout message au groupe est envoyé à toutes les personnes du groupe (GNU.social)
    • avec distinction posteurs vs. abonnés/lecteurs

RSS ?

  • ActivityPub = extension de RSS à la base
  • Latence (polling 1x/j); alors que tant Fediverse, push http (serveur) et gros bordel ^^ (clients, plusieurs API mastodon/misskey/pleroma/etc.)

Support pour d'autres types de messages :

Salons de discussion / solution de travail collaboratif ?

  • Système de "chat" 2 à 2 dans Pleroma
  • Groupes = messages publics
  • Mastodon's "Followers-only" (implémenté aussi, à contre-cœur, sur Pleroma) : message bien envoyé à une liste restreinte, mais réponses potentiellement publiques


Interconnexion entre services, ex:

  • Video sur une instance PeerTube avec un compte Fediverse
  • Crée un post sur Mastodon
  • Réponse au message dans Mastodon
  • Remontée de l'info sur l'instance PeerTube
  • Effet démo : ça ne fonctionne pas
    • Il semble de PeerTube change trop souvent de format, problème d'interopérabilité; peut-être trop de restrictions sur les implémentations/instances sur ce qui est autorisé
    • Fonctionne avec un autre PeerTube (sur mastodon.host)

Instance PeerTube avec des confs sympa : https://conf.tube/

Mastodon vs. Pleroma:

  • Pleroma = initialement client pour GNU.social, puis serveur dans la foulée
  • Mastodon = ~ré-implémentation de GNU.social + buzz sur Twitter en 2017
  • Gnome vs. KDE = bonne analogie
  • (pour situer, friendi.ca plus vieux, misskey a ajouté activitypub plus tard en 2019)

Futur ?

  • Les groupes dans Pleroma
  • Difficile à anticiper :)

Bibliographie