Piratebox

De Breizh-Entropy
Révision datée du 29 novembre 2017 à 22:20 par Guest (discussion | contributions) (Réalisation : màj de la séance du 29/11)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Concept

Dans l'inspiration des deaddrops et autre WiDrop, une pirateBox est un ordinateur qui diffuse un réseau local Wifi, permettant aux utilisateurs proches de partager des fichiers, de discuter, etc... sur un réseau indépendant d'Internet. Le projet est décrit ici par ses fondateurs : http://piratebox.cc/.

Réalisation

Le 15/11/2017, une machine Acer Veriton L410 est choisie par Jaxom pour être ce nouveau serveur, qui serait situé en permanence dans le local du hackerspace.

  • Points positifs : Alim et Boot testés, ça marche.
  • Point négatif : la machine ne dispose que de 256MB de RAM et 32MB de DD (c'est un client léger). => On la fera tourner via une clé USB externe, qui contiendra système ET espace de fichiers partagés.


Le 29/11/2017, la machine est lancée avec une clé Alpine Linux extended (v.3.6.2 en x86). Le système boote correctement, mais l'installation avec 'setup-alpine' échoue lors du choix de l'emplacement. Alpine détecte le HDD de 32MB à l'emplacement /dev/sda (non monté) mais après sélection pour l'utiliser comme "sys", l'installeur se stoppe avec un message d'erreur du genre "no device found".

Par ailleurs, les scripts PirateBox ne sont disponibles que sous Debian/Raspbian (pour les RPi) et Archlinux (image par défaut proposée). La configuration sur un autre système sera sans doute ardue. L'autre option native est de l'installer sur un routeur supportant OpenWRT, puisqu'un installeur est également proposé par le projet PirateBox. Affaire à suivre