Incubateur lowtech

De Breizh-Entropy.

Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire

Objectif

Concevoir un incubateur lowtech pour culture de micro-organisme dans une pratique de biologie citoyenne libre

Explication

"The incubator and its use by Rankin, James. Publication date 1907

Un incubateur est un lieu de stockage isolé qui est utilisé pour cultiver des bactéries. L’incubateur maintient une température optimale de l’atmosphère à l’intérieur de l’incubateur. Les incubateurs sont essentiels pour de nombreux travaux expérimentaux en biologie cellulaire, microbiologie et biologie moléculaire et sont utilisés pour la culture de cellules bactériennes et eucaryotes. Les incubateurs les plus simples sont des boîtes isolées avec un chauffage réglable, allant typiquement jusqu’à 60 à 65 °C (140 à 150 °F), bien que certains peuvent aller un peu plus haut (généralement jusqu’à 100 °C au maximum). La température la plus couramment utilisée pour les bactéries telles que les cellules E. Coli fréquemment utilisées est d’environ 37 °C, car ces organismes se développent bien dans de telles conditions. Ils ont également besoin d’un système de circulation pour une distribution égale de la chaleur dans la boîte de culture.

Voir également DIY Acetobacter


L'incubateur

Matériels nécessaires

Exigences relatives à l'incubateur

Exigences fonctionnelles

Doit comporter
C'est bien d'avoir

Exigences techniques

Doit avoir
C'est bien d'avoir en plus


Pour notre modèles

Principalement à partir de récupération sur des objets destinés au recyclage

1. Boîte en polystyrène avec couvercle (ne conduit pas la chaleur)

2. élément chauffant (ampoule, coussin chauffant, etc.)

Ici nous utiliserons 5 résistances 33 Ohm 10 Watt pour viser un maximum en température de 100°C dans l'incubateur tout en conservant une possibilité rapide de montée en température

Resistor 10W 33ohm.jpg

3. ventilateurs d'armoire d'ordinateur (la taille et puissance seront adaptées à la taille de la boîte d'incubation)

4. thermomètre (entre 20 °C et 100 °C)

5. Adaptateur 12V (pour alimenter les ventilateurs)

6. fil conducteur (adaptés aux ventilateurs)

7. Connecteur d'alimentation 18V (pour les résistances montées en série)

8. ruban isolant pour montage électrique.

Plan

Sketch-bioincubateur.jpg

Précautions

1. Ne placez pas les ventilateurs devant l'appareil de chauffage car sa température constante diminuera avec le temps.

2. N'utilisez pas un thermomètre normal, il ne peut pas prendre une température supérieure à 100 °C et peut éclater.

3. Si, par hasard, le thermomètre se brise et que le mercure se répand, jetez-le de façon sécuritaire sans le toucher directement t dans un contenant prévu pour le produit toxique

4. Couper l'alimentation principale avant d'effectuer les connexions.

5. Faire fonctionner l'incubateur pendant environ une demi-heure avant de l'utiliser.

Dispositif de chauffage

A tout instant, la puissance P (watts) consommée par une résistance de résistance R (ohms) est calculée comme suit : P = I²R = IV = V²/R

où V (volts) est la tension à travers la résistance et I (ampères) est le courant qui la traverse. En utilisant la loi d'Ohm, les deux autres formes peuvent être dérivées. Cette puissance est convertie en chaleur qui doit être dissipée par l'enveloppe de la résistance avant que sa température n'augmente excessivement.


La résistance totale des résistances connectées en série est la somme de leurs valeurs de résistance individuelles.

Un diagramme de plusieurs résistances, connectées bout à bout, avec la même quantité de courant passant par chacune d'entre elles.

   R e q = R 1 + R 2 + ⋯ + R n n . 
Chauffage incubateur.jpg

Thermomètre

Éclairage

Circulation de l'air

Boite d'incubation

Contrôles de sécurité

Prévention et prévision incendie

Relevés sur l'environnement extérieur ambiant

Risque de contamination externe/interne

Technique aseptique

Contexte

Dans le cadre de la résidence de biomimétisme à l'Hôtel Pasteur à Rennes en 2017, création d'un carnet de techniques pour aseptiser / stériliser le matériel et espace de travail pour de la biologie DIY.

Techniques

Licence CC BY Le biome HackLab [1]

Pour aller plus loin

Tests de base avec culture faciles

Yaourt

Ingrédients : lait, yaourt (~40g/l de lait).

Nattō

Le nattō (納豆) est un aliment japonais traditionnel à base de haricots de soja fermentés, consommé le plus souvent comme accompagnement du riz nature dans la cuisine japonaise, notamment au petit déjeuner. [2]

> Les haricots de soja entiers sont mis à tremper, puis cuits à la vapeur. On les laisse ensuite fermenter pendant une journée après ensemencement d'une bactérie, Bacillus subtilis natto. On les conserve ensuite au frais une à deux semaines. Comme pour le yaourt, il est assez facile d'en fabriquer en ensemençant les haricots cuits avec un reste de nattō.

Ingrédients : fèves de soja, natto (20 grains/kg de fèves de soja).

Ref : Bacillus subtilis

Connectivité

Auteurs, contributions et licence

Démarrage du projet : XavCC

Contributions  :

Licence  :

Sauf mention contraire, les ressources produites sur cette page, hors documents extérieurs, sont sous licence Creative Commons By SA 4.0 international au crédit de Breizh Entropy et toutes personnes auteur⋅e⋅s et contributrices au projet. Vous pouvez reproduire, réutiliser, partager, modifier, commercialiser, cette œuvre, à condition d’en mentionner toutes les personnes au crédit et de la partager dans les mêmes conditions.

Pages Liées

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Accès rapide
Boîte à outils
Breizh-entropy.org